Une personne sur huit âgée de plus de 75 ans souffre d’une insuffisance cardiaque modérée à sévère qui peut entraîner des dommages sur une ou plusieurs des valves du cœur. Bien que certains types de maladies valvulaires sont mineurs, d’autres peuvent entraîner des complications majeures, y compris la mort.

La plupart des maladies valvulaires impliquent une valve endommagée qui perturbe le flux sanguin en ne s’ouvrant pas suffisamment ou ne se fermant pas correctement. Les valves cardiaques garantissent que le sang qui est pompé hors du cœur ne remonte pas. Les deux types de maladies valvulaires les plus fréquemment diagnostiqués sont la sténose valvulaire et la régurgitation valvulaire.

 

Qu’est-ce que la régurgitation?


La régurgitation est lorsqu’une valve cardiaque ne se ferme pas complètement et permet au sang un retour vers l’arrière. Il est également communément appelé insuffisance valvulaire ou fuite. Cette maladie comprend la régurgitation mitrale et la régurgitation aortique.

Qu’est-ce que la sténose aortique?


La sténose aortique désigne une valve cardiaque qui ne s’ouvre pas complètement pour permettre suffisamment au sang de circuler. Cela peut être dû à la calcification liée à l’âge de la valve. Une valve calcifiée peut devenir très étroite ou bloquée et limite donc la quantité de sang qui s’écoule. On l’appelle aussi communément une valve étroite ou rigide.

Chacune des quatre valves peut avoir une régurgitation ou une sténose aortique (parfois les deux), bien que les valves aortiques et mitrales soient plus susceptibles d’être endommagées.


Valve normale (fermé)

Sténoses aortiques (fermé)

Valve normale (ouvert)

Sténoses aortiques (ouvert)